© 2023 by Ryan Simmons. Proudly created with Wix.com

5 conseils pour éviter les arnaques à Marrakech

19 août 2019

1. Négociez ferme avec les taxis

2. Ayez une idée des prix réels avant d'aller marchander dans les souks

Avant de vous y rendre, faites un tour à l'Ensemble Artisanal. Vous y trouverez l'artisanat local à prix fixe. Cela vous donnera une idée du prix en dessous duquel vous devrez négocier vos achats dans les souks pour faire une "bonne affaire". Si vous n'êtes pas adepte du marchandage, vous pouvez faire des achats directement à cet endroit.

Le jour où vous comptez faire votre shopping dans les souks, ne vous apprêtez pas trop... Les commerçants regardent aussi l'apparence pour indiquer les prix.

Ne vous y rendez surtout pas avec un guide! Ceux-ci sont commissionnés et vont vous amener uniquement chez les vendeurs qui leur offrent une commission. Vos achats reviendront donc plus chers vu que le vendeur vous fait payer cette fameuse commission en amont.

N'ayez donc pas peur de vous perdre dans les souks. On s'y perd certes mais on finit toujours par retrouver son chemin.

Pour vous donner une idée, pour les paniers berbères que nous avons achetés, on nous indiquait des prix allant de 200 à 400 dirhams au départ. Pour qu'au final, nous parvenions à avoir les petits formats pour 50 à 60 dirhams et les tous grands pour 80 dirhams.

Lors de notre passage, on cherchait aussi des tapis. Un même tapis avait pour prix de départ 300 dirhams chez un vendeur alors qu'un autre proposait exactement le même à 1200 dirhams!

3. Ne demandez pas votre chemin à des passants

Normalement, les chauffeurs de taxi sont tenus de mettre leur compteur mais beaucoup ne le font pas avec les touristes. Et comme vous êtes en vacances, vous n'allez sûrement pas vouloir vous prendre la tête pour ça. Il faut donc négocier ferme.

Lorsque vous prenez un taxi dans la ville, avant de monter, indiquez votre destination et demandez le prix. Le chauffeur va probablement donner un prix très élevé. Vous répondez simplement que vous avez déjà fait le même trajet pour 20 dirhams. Cela vous reviendra à grosso modo 2 euros, ça sera "énorme" pour lui et pas cher pour vous. Un chauffeur nous a même pris pour 10 dirhams donc c'est pour vous dire qu'ils y gagnent vraiment. Et ce peu importe le trajet, une course moyenne ne vaut certainement pas plus de 20 dirhams dans la ville (par exemple: de la Médina à Guéliz).

 

Le soir, les tarifs sont doubles, négociez  pour 30 dirhams, voire max 40 dirhams. Si le chauffeur refuse, continuez un peu à marcher, généralement il vous court après et change d'avis ou à défaut un autre taxi s'arrêtera un peu plus loin.

Autre point important, il vaut toujours mieux arrêter un taxi qui est sur la route plutôt qu'à une station à l'arrêt, ce dernier sera moins prêt à négocier.

Enfin, chaque taxi possède son numéro. En cas de problème, la police peut identifier le chauffeur à l'aide de ce numéro. Veillez donc toujours à le retenir avant de monter à bord.


C’est triste à dire mais des locaux nous ont avoué que toutes les huiles “d’argan” à Marrakech sont des mélanges et sont loin d’être pures (même dans les pharmacies et les coopératifs!). Si vous voulez de l’huile d’argan pure, il faut se rendre à Essaouiri. 

Que ça soit dans les souks ou dans les rues en général, ne demandez pas votre chemin à des passants. Généralement, ils vont vouloir vous faire faire un détour pour vous amener à leur commerce, leur restaurant qui est mieux que celui que vous cherchez ou vous orienter vers un endroit où ils touchent une commission. Même les enfants dans les souks vous demandent de les payer s’ils vous montrent une direction! Demandez toujours à des commerçants, c’est le plus simple. 

4. N'achetez pas de l'huile d'argan à Marrakech

5. N’achetez pas vos épices sur la Place des Epices dans les souks

Le mieux est de trouver un magasin d’épices où les locaux font leurs achats. Les prix y sont fixes et moins chers et la qualité est meilleure. Nous en avons trouvé un entre la place des Ferblantiers et le palais Bahia. Malheureusement, on n’a pas le nom. Mais quand vous avez le palais Bahia dans votre dos et que vous vous dirigez vers la place des Ferblantiers, vous avez un passage avec des vendeurs d’épices sur votre gauche. N’achetez pas chez ceux qui exposent leurs épices en devanture. Au fond, vous tournez à gauche au bout de 4,5 magasins, vous allez voir un petit magasin discret rempli de locaux. Vous y êtes! Vous pouvez faire vos achats en toute sécurité. Magasin testé et approuvé par Kandra  ;-)

Xoxo,
 

KANDRA

Follow Us
  • Instagram - Black Circle
  • Pinterest - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
À la Une

5 conseils pour éviter les arnaques à Marrakech

August 18, 2019

1/3
Please reload

Articles récents
Please reload

Mots clés
Please reload